Les Adieux à la Reine – Chantal Thomas

9782020868624

Résumé:

« Dans Vienne ruinée et humiliée par la victoire de Napoléon, Agathe – Sidonie, ancienne lectrice de Marie-Antoinette, se souvient. De l’année 1789. Du faste de la Cour, bien sûr. Et particulièrement, au lendemain de la prise de la Bastille, des derniers jours à Versailles auprès de cette reine si controversée, qui continue de la fasciner. Agathe-Sidonie s’est enfuie dans la nuit du 16 juillet 1789… »

Ces passages qu’on aime:

« La Bastille ne peut être prise, ce serait une entreprise surhumaine: autant prétendre casser les Alpes ou assécher les Océans. Cela n’empêche: nous sommes perdus, déjoués. »

« La Panique ne prend pas le temps. Elle règne dans un trou du temps, où elle précipite tout ce qu’elle happe sur son passage ».

« J’essayai encore une fois d’imaginer le monde hors Versailles. Je ne vis rien. »

Ce que j’en pense:

J’avais envie depuis un moment de me lancer dans un roman historique portant sur cette période. Et c’est sur les conseils de Bianca qui m’avait parlé de Chantal Thomas que me suis jetée à l’eau :).

Ce fut une lecture agréable sans être extraordinaire. On découvre les jours qui suivent la prise de la Bastille, le 14 juillet 1789, à travers le point de vue d’Agathe. Et on pourrait croire qu’avec ce point de vue, on sera plus transporté dans l’Histoire, pourtant j’ai trouvé que la façon d’écrire de Chantal Thomas nous laissait en spectateur, avec juste un défilé des évènements sans vraiment les vivre. Impression de froideur, de distance.

J’ai beaucoup aimé découvrir Versailles. Je n’ai pas eu la chance de visiter le château, seulement les jardins, et j’aurais aimé pouvoir mettre les vraies images sur les mots. Cependant, Chantal Thomas décrit bien l’atmosphère. Une atmosphère à laquelle je ne m’attendais pas: puanteur, saleté, peuplée d’aristocrates mais aussi de diverses bestioles (rats, moustiques…). Mais aussi quelques bouts de paradis perdus là dedans comme le Petit Trianon.

En ce qui concerne le contenu, je ne me suis pas ennuyée. Il suffit de trois jours pour que tout s’enchaîne, tout bascule. La fin d’un règne. La fin de la monarchie. Agathe, grâce à sa timidité et sa discrétion, nous permet d’assister à tout ça.  Découvrir l’incrédulité initiale, les décisions prises qui bouleverseront Versailles, l’anxiété, la panique. Et puis l’abandon. La fuite. Et la suite, on la connaît tous… Mais surtout, Agathe nous offre une vision de la Reine particulière: elle lui voue un véritable culte et nous ne pouvons qu’être subjugués nous aussi, et vouloir en savoir plus. Une Reine de France qui est pourtant autrichienne, une Reine perdue qui voudrait fuir mais qui reste, une Reine forte et fragile tout à la fois.

Note: <3 <3 <3 <3 <3

Publicités

A propos Cha

Interne médecine. Future Toulousaine. La tête pleine de rêves et d'envies à partager.
Cet article, publié dans Romans historiques, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Les Adieux à la Reine – Chantal Thomas

  1. Shelbylee dit :

    Il est dans ma PAL (ainsi que le film) et j’ai très envie de le découvrir depuis longtemps, mais le temps me manque :p

  2. Tasse de culture dit :

    Je l’avais lu également sur les conseils de Bianca et j’ai passé un agréable moment. Effectivement, le Versailles décrit est très surprenant ! On s’attend a quelque chose de grandiose, majestueux, mais les rats et la puanteur nous ramène à la réalité de ce qu’il a vraiment du être…
    J’ai aussi aimé la Marie-Antoinette décrite dans l’ouvrage.

  3. J’aime beaucoup les romans historiques, il faudrait que je tente cette auteure! :)

  4. Tu m’intrigues beaucoup, je dois bien l’avouer :D Je suis aussi adepte des romans historiques, alors je note celui-ci ! Merci pour la découverte ♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s