Le poison d’amour – Eric Emmanuel Schmitt

LE_POISON_D_AMOUR_JAQ_Mise en page 1

Résumé:

« Quatre adolescentes de seize ans liées par un pacte d’amitié éternelle tiennent le journal de leur impatience, de leurs désirs, de leurs conquêtes et de leurs rêves. Comment éviter les désastres affectifs dont les parents donnent l’image quotidienne dans leur couple? Hier encore des enfants, les voilà prises au piège de cette émotion bouleversante, l’amour, prêtes à entrer dans ce domaine mystérieux, cette folie qui peut les transformer en monstres.
Tandis qu’au lycée on s’apprête à jouer Romeo et Juliette, imprévisible et fatal, un drame se prépare… »

Ces passages qu’on aime:

« Quand j’aime, ça tombe toujours au hasard! Un garçon entre au Balmoral et je reçois une balle dans le coeur. J’ai chaud, je brule, je m’effondre, victime de l’attentat, la blessée par surprise, le dommage collatéral. »

« Je ne conclus rien. Sinon que les garçons possèdent un radar pour approcher les filles et décocher la phrase qui les blesse au ventre. »

« Romeo, Romeo, pourquoi es tu Romeo?
Parce que les Juliette savent inventer les Romeo »

Ce que j’en pense:

On m’a offert ce livre pour mon anniversaire. A moitié emballée déjà par le résumé, je tente quand même le coup.

Nous suivons quatres adolescentes: Julia, fascinée à l’excès par Romeo et Juliette, Colombe, la séductrice, Anouchka, perdue dans ce nouveau corps qui se crée, et Raphaëlle, fille/garçon manqué.
Chacune nous raconte leur histoire au travers de leur journal intime. Des réflexions qui tournent principalement autour de la découverte de l’amour. Des premières étreintes. Et des premières déceptions. Mais aussi de la solidité d’une amitié.
L’amour détruit il ou élève t’il?
Tout ça à la période fragile que constitue l’adolescence. Tous ces changements physiques entraînent des interrogations psychologiques: qui suis je? qui suis je en train de devenir? qui voudrais je être? Doutes et quête de l’identité. Importance de l’intégration dans un groupe. De l’image que l’on dégage.

La pièce de Shakespeare, Romeo et Juliette, est elle aussi placée sous les projecteurs dans ce livre. Si au début, on ne voit pas forcément le lien, à la fin, tout prend son sens. Une fin qui m’a retournée, perturbée, choquée.  D’un livre frais, léger, et poétique on passe au drame.Pour être honnête, je ne l’ai pas vu venir.

Je dois bien reconnaître que la plume d’Eric Emmanuel Schmitt est magnifique. Les mots s’assemblent, se lient, et la magie agit. Je ne connaissais pas du tout l’auteur (qui apparemment est très connu? ), et c’est une belle découverte.

Une lecture rapide qui développe l’amour à l’adolescence avec tous ces excès dans un sens comme dans l’autre.
Un auteur à explorer.

Note: 14/20

Publicités

A propos Cha

Interne médecine. Future Toulousaine. La tête pleine de rêves et d'envies à partager.
Cet article, publié dans Romans contemporains, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le poison d’amour – Eric Emmanuel Schmitt

  1. J’aime beaucoup la plume de cet auteur, ça fait bien longtemps que je n’ai pas lu l’un de ses livres d’ailleurs! Je découvrirais bien celui-ci juste par curiosité!

  2. Sybille dit :

    Je n’avais pas du tout aimé la femme au miroir, depuis, je suis réticente à lire cet auteur, dommage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s