Une vie entre deux océans – M. L. Stedman

9782234071988-X

Résumé:

« Après avoir connu les horreurs de la Grande Guerre, Tom Shelbourne revient en Australie. Aspirant à la tranquillité, il accepte un poste de gardien de phare sur l’île de Janus, un bout de terre sauvage et reculé. Là il coule des jours heureux avec sa femme, Isabel. Un bonheur peu à peu contrarié par leurs echecs répétés pour avoir un enfant. Jusqu’au jour où un canot vient s’échouer sur le rivage. A son bord, le cadavre d’un homme, ainsi qu’un bébé, sain et sauf. Pour connaitre enfin la joie d’petre parents, Isabel demande à Tom d’ignorer les règles, de ne pas signaler l’incident. Une décision aux conséquences dévastatrices… »

Ces passages qu’on aime:

 » Il avait l’impression que ses poumons ne seraient jamais assez grands pour inspirer autant d’air, que ses yeux ne pourraient jamais voir autant d’espace, de même qu’il ne pourrait jamais entendre toute la puissance de l’océan roulant et rugissant. L’espace d’un bref instant, il n’eut plus aucun repère. »

« La question n’est pas de savoir ce que tu as dans le crâne, mais dans tes entrailles. Fais confiance à tes entrailles, Blue. »

« Raccroche toi au présent. Arrange ce qui peut être arrangé aujourd’hui, et laisse filer les choses du passé. Laisse le reste aux anges, au diable ou à qui en a la charge. »

Ce que j’en pense:

Voilà le dernier livre offert à l’occasion de mon anniversaire, je termine donc avec lui mes lectures cadeaux. Je dois avouer que je connaissais déjà plus ou moins l’histoire dans l’intégralité puisqu’une amie m’en avait parlé cet été.
Je ne sais pas si ça a joué, ou si simplement j’ai moyennement accroché, mais j’ai eu beaucoup de mal à avancer dans cette lecture.

Une vie entre deux océans est une histoire de famille, une reflexion sur la parentalité, sur les liens du sang et les liens éducatifs, et surtout les liens affectifs. On suit un couple, Tom et Isabel, dans la période post première guerre mondiale. Après une troisième fausse couche tardive, Isabel s’effondre, se déchire, se perd. Et comme un miracle, un bébé arrive sur l’île de Janus sur un canot au coté d’un père décédé en mer et sans l’ombre d’une mère. Isabel voit en ça un cadeau de Dieu et se refuse à croire que cet enfant ne lui était pas destiné. Commence ainsi le mensonge et la vie de Lucy.
Une histoire de choix et des conséquences qui en découle.

Tom est le personnage que j’ai préféré dans cette histoire. Droit, honnête et prêt à tout par amour. Mais capable de se remettre en question, conscient de ses actes et responsable. Là où j’ai réussi à comprendre Tom et à éprouver pour lui de la compassion, je n’ai rien ressenti pour Isabel. C’est même un personnage que j’ai appris à détester au fil de ma lecture. Je n’ai pas réussi à m’identifier à elle et ses émotions. Je l’ai trouvée lâche, égoîste et immorale. La passion, l’amour d’une mère dans l’incapacité d’enfanter l’emportent sur la raison. Mais en faisant ça, elle choisit de déchirer une autre famille. De déchirer son couple en imposant sa décision à Tom.
De vivre dans le mensonge et la culpabilité.

La plume de l’auteur est très facile à lire, et pleine de nuances.
Cette histoire nous fait réfléchir sur qu’est ce qui fait que nous sommes parents? Jusqu’où sommes nous prêts à aller pour assouvir ce besoin? Jusqu’où l’amour d’une « mère » peut aller? Qu’est ce que l’amour?

Même si j’ai éprouvé des difficultés dans cette histoire et un certain malaise, je ne peux que la conseiller. Les points de vue variés sur la parentalité et les sentiments que déclenche en nous cette lecture, que ce soit la compassion ou l’incompréhension, l’affection ou le jugement, la faiblesse ou la force de la nature humaine, nous apportent une analyse intéressante et nous poussent dans nos retranchements.

Note: 15/20

Publicités

A propos Cha

Interne médecine. Future Toulousaine. La tête pleine de rêves et d'envies à partager.
Cet article, publié dans Romans contemporains, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Une vie entre deux océans – M. L. Stedman

  1. Tesrathilde dit :

    Ce n’est pas mon style de lecture mais à chaque fois que je le vois passer dans une chronique je trouve sa couverture très belle ! :) Le sujet est intéressant, aussi.

    • Charlotte dit :

      Même si je suis passée un peu à coté, beaucoup de gens l’ont adoré! Et comme tu dis, la thématique est intéressante.
      C’est juste que pour vivre à fond un livre, j’ai besoin de faire un transfert sur les personnages.

  2. Sybille dit :

    Pour ma part, j’ai beaucoup aimé ! Mais je suis d’accord avec toi, le personnage d’Isabel peut vite devenir détestable…mais après tout, elle est humaine !

  3. Kimysmile dit :

    J’ai beaucoup aimé ce livre!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s