Princesse Sara: Pour une mine de diamants 1 – Alwett/ Moretti / Boccato

Couv_95123

Résumé:

« Sara a toujours vécu aux Indes, lorsque son père l’envoie parfaire son éducation en Angleterre dans le pensionnat sélect de Miss Minchin.
Immensément riche, grâce à une forture bâtie sur les automates, Sara suscite rapidement amitiés et jalousies. Les haines s’attisent d’autant plus que Sara a pour elle toutes les qualités d’une princesse.
Jusqu’au jou où son père décide d’investir sa fortune dans une mystérieuse mine de diamants… »

Ces passages qu’on aime:

« Qu’est ce qu’il y a petite sara? Tu veux m’apprendre par cœur?
Pas la peine, tu es déjà ans mon cœur. »

« Je ne peux pas dire que cette maison me plaise. Mais j’imagine que les soldats n’aiment pas non plus aller à la guerre. »

Ce que j’en pense:

Encore une nouvelle BD qui s’est ajoutée à ma PAL suite aux 48h de la BD 2015.
Il me semble que j’en avais déjà entendu parler chez deslivresdeslivres ou chez latêtedansleslivres, mais impossible de remettre la main dessus!
Je tiens à préciser que je ne connais ni l’anime, ni l’oeuvre de Frances Hodgon Burnett dont cette BD est une adaptation.

Sara Crew est une petite fille de 11 ans, envoyée en Angleterre pour parfaire son éducation par son père qui investit sa fortune aux Indes dans de mystérieuses mines de diamants. Sara est gentille, aimable, élégante, intelligente. Elle a tout d’une princesse si ce n’est le titre et fait l’admiration de tous au sein du pensionnat. Elle se lie d’amitié très rapidement avec Ermengarde, la petite fille timide, un peu rondouillette et maladroite délaissée par les autres, Lottie ce petit bambin au caractère bien trempé et Becky la petite bonne.
Seules Lavinia et Miss Minchin semblent insensibles au charme.

Voilà une petite BD qui se lit rapidement. Peut être un peu trop rapidement à mon goût. J’ai eu l’impression qu’il ne se passait pas grand chose dans ce premier tome, mais bon, j’imagine qu’il faut bien poser les bases de l’univers. Un tome qui démarre joyeusement et se termine en queue de poisson, de quoi nous laisser sur notre faim.

Les dessins sont tout simplement magnifiques. Les traits sont doux, ronds et précis, et rappellent les mangas. Les robes somptueuses. Les décors exquis. Un coup de crayon qui en met plein les yeux!

En bref, une jolie découverte qui m’a donné envie de voir la suite. Huit tomes au total prévus pour cette saga BD, 4 sur l’enfance de la petite Sara et 4 sur sa vie adulte. J’ai hâte de voir ce qu’ils nous réservent.

Note: 15/20

Publicités

A propos Cha

Interne médecine. Future Toulousaine. La tête pleine de rêves et d'envies à partager.
Cet article a été publié dans BD. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Princesse Sara: Pour une mine de diamants 1 – Alwett/ Moretti / Boccato

  1. Tesrathilde dit :

    J’ai hésité à le prendre et je ne savais pas trop combien y’avait de tomes de prévus ni si je tiendrais jusqu’au bout, autant lecture que achat, même si les dessins me plaisaient beaucoup. (Du coup je suis sortie avec Le Chat et Batman.) J’ai vu des bouts d’anime mais je n’ai jamais lu le livre, mais j’aime cette auteur (j’ai relu le Petit Lord plusieurs fois y compris passé 15 ans) donc il y a des chances que je le lise un jour.

    • Charlotte dit :

      Oui, moi aussi je suis sortie avec Le Chat ^^.
      Pas vu la couleur de Batman par contre, dommage!
      Je ne connais pas du tout l’auteur par contre, c’est vraiment une écriture enfantine?

      • Tesrathilde dit :

        Noir principalement, Batman. (ok je sors).
        Elle a aussi écrit le Jardin Secret entre autres ; c’est une auteur de la fin XIX ou début XXE, je ne sais plus exactement, elle s’adresse aux enfants d’âge moyen (pas les tous petits non plus), je pourrais comparer ça à la Comtesse de Ségur ou à Narnia (sauf que pour le genre on est beauoup plus proche de la Comtesse) : un peu vieillot, forcément ;), un peu moralisateur par moments, des histoires toutes mignones qui parlent de choses terribles mais qui se finissent toujours parfaitement bien (heu, enfin ceux que j’ai lus !!), avec un côté social très marqué. Donc écriture pour les enfants, oui, mais pas dans le style moderne.

      • Charlotte dit :

        D’accord, je jetterai un coup d’oeil alors, merci pour les infos ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s