Loup – Nicolas Vanier

9782266199339

Résumé:

« Attendri par le spectacle d’une louve jouant avec ses petits, Serguei sait qu’il transgresse les lois millénaires de son peuple nomade: face à ces ennemis héréditaires, son rôle de futur chef est de les abattre tous. Pourtant, dans l’insouciance de ses dix-sept ans, il reporte la tuerie. Sa vie est en train de basculer…
A cause de cette trahison, Serguei est banni de son clan. Il doit désormais vivre seul dans le désert glacé de Sibérie. Mais quand des hommes sans scrupules, venus de cet Ouest tout puissant, menacent la survie des siens, le jeune homme n’a plus qu’une idée en tête: sauver coûte que coûte sa tribu et empêcher la disparition de son peuple. »

Ces passages qu’on aime:

« La louve continuait de fixer le jeune Evène. Dans l’intensité presque insoutenable de ses yeux d’ambre, il y avait un mélange d’innocence et de défi. La mère nourricière remplissait son rôle. La prédatrice montait la garde. »

« On ne nomme pas les bêtes qu’on traque. On les tue, c’est tout.
Serguei avait donné un nom à la mère.
Voulka. »

« Mais le temps des voyages ne comptait pas. Seule importait la destination… et le fait d’y arriver. »

« Mais on prenait la vie comme elle venait et on continuait de la vivre jusqu’a ce qu’elle s’arrête. Sans se poser de questions.
Serguei ne se posait plus de questions.
Il était devenu loup. »

« Il y a une chose que les Evènes savent depuis que le monde existe, dit il, et que je vais t’apprendre: tout ce qui vient de la nature est source de vie. La seule source de vie! Si on pille la nature ou qu’on la détruit, la source se tarie. Elle se tarit pour tout le monde et elle ne coulera jamais plus! Jamais plus! C’est facile à comprendre non? Même pour toi! »

Ce que j’en pense:

Loup, c’est une histoire de fascination. Les loups ont toujours eu ce pouvoir sur moi, et s’il y a un livre, un film, ou autre, vous pouvez être sûr que j’en suis toujours!
Lecture débutée lors de mon petit voyage au ski en avril et qui a légèrement trainé. J’ai eu du mal à me mettre dedans entre le concours, le voyage ensuite, le déménagement, etc…
Mais voilà enfin la chronique!

Serguei, jeune Evène, est chargé de surveiller la harde. Source précieuse de nourriture, vêtements, transport, et vie. Nécessaire à la survie de son peuple. Mais là haut, dans le grand Nord, il rencontre une meute de loups. Attendri, touché par le spectacle des petits avec leur mère, Serguei ne les tue pas. Pire, il s’attache.
Et s’attire la haine de son clan.
Mais les loups ne sont pire ennemi de l’homme, mais bien l’homme.
Et ce peuple va le découvrir rapidement…

Serguei est jeune. Il vit avec passion. Et commet quelques erreurs. Humain en bref. Et je l’ai trouvé particulièrement attachant dans sa relation avec ses loups.
Car mon gros coup de coeur dans ce roman, ce sont bien eux: Voulka, Torok, et leurs petits louveteaux. Boules de poils sauvages et attendrissantes. Ils m’ont manqué sur la deuxième partie du livre qui se concentre plus sur la guerre contre la modernisation.
Et il y a tout ce peuple, avec sa culture, ses besoins, son mode de vie nomade et son harmonie avec la nature. Nicolaï attaché aux valeurs Evènes. Nastazia, amoureuse et forte. Moujouk le sage. Et tous les autres…

Première tentative avec Nicolas Vanier qui ne me déçoit pas. Cet explorateur sait de quoi il parle et ça se sent. Ses descriptions de paysages, du mode de vie des Evènes, des loups: bref, du Grand Nord.
Sa plume coule sans soucis et nous transporte en Sibérie.
On sentirait presque la morsure du froid et les odeurs boisées.
Et le message est clair: préservons la Nature, protégeons la de nous mêmes.
Respectons la.

NB: Je dois dire que j’avais vu le film avant de lire le livre (sorti en 2009) et que ça avait été une déception pour ma part. Le livre est beaucoup mieux, tenté l’aventure avec Nicolas Vanier :).

Note: 17/20

Publicités

A propos Cha

Interne médecine. Future Toulousaine. La tête pleine de rêves et d'envies à partager.
Cet article, publié dans Romans contemporains, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Loup – Nicolas Vanier

  1. Je n’ai pas encore lu ce livre de Nicolas Vanier mais j’aime le personnage et l’auteur et je serai ravi d’en apprendre davantage sur sa passion du Grand Nord. Je lis Croc-Blanc en ce moment, je partage la passion des loups et Jack London a je pense fidèlement retranscrit leur mode de vie.

  2. Alors j’avoue que moi et les loups, ça fait deux, mais l’histoire a l’air plutôt sympa :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s