Juste avant le bonheur – Agnès Ledig

Juste-avant-le-bonheur

Résumé:

« Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d’une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Emu par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère: Julie reste méfiante, elle n’a pas l’habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer, et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend… »

Ces passages qu’on aime:

« Coalescence: rapprochement de personnes sensibles et meurtries dont le contact entraîne une reconstruction solide de chaque élément à travers le tout qu’ils forment »

« La tristesse s’est installée au fond de lui sans lui demander son avis. Elle se sent chez elle. Il a beau essayer de se divertir, rien n’y fait, elle est là, tapie dans un coin,prête à resurgir au moindre relâchement. La fumée dans une maison qui se consume, vous ouvrez une porte et elle s’engouffre, s’immisce dans toutes les petites ouvertures, vient piquer les yeux et empêcher de respirer. Quels pompiers appeler pour ce genre d’incendie? »

« La princesse, elle a perdue l’espoir de rencontrer le Prince Charmant. Elle cherche à embaucher un dragon qui la protégera des loups. Elle pense un instant à Paul. Il pourrait faire un bon dragon. Le problème, c’est qu’il pleure à torrent en épluchant les oignons. Ca risque d’éteindre les flammes. »

Ce que j’en pense:

Livre offert par ma mère (coup de coeur pour elle), je m’attaque avec plaisir à cette parenthèse littéraire.

L’histoire, c’est celle de Julie et de son petit bout Lulu. Julie, mère célibataire, qui lutte pour joindre les deux bouts avec son boulot de caissière et ses 20 piges derrière elle. Un peu désabusée par la vie. Usée, épuisée, mais forte. Elle avance la petite. Pour son Lulu. Ce petit bout d’étoile qui éclaire sa vie. Petit Prince de trois ans, insouciant, heureux, et tellement attachant. Un sourire à vous envoyer dans la voie lactée.
Alors même si le destin ne semble pas lui prêter main forte, elle se bat.
Puis un jour, la roue tourne. Elle rencontre Paul. Un homme de la cinquantaine, récemment quitté par une femme froide et insensible, qui reprend vie après des années à coté d’une frigo ambulant. Plein de tendresse, de sourires, d’humour et de taquinerie. Vivant.
Leur rencontre change la donne lorsque Paul décide d’aider ces deux petits êtres.
Adieu l’Alsace, bonjour la Bretagne pour quelques semaines de vacances automnales.
A ce petit trio  s’ajoute Jérôme, fils de Paul. Médecin usé, éteint, dépressif, qui n’a plus goût à rien depuis quelques temps et qui a besoin de fuir un peu. Histoire d’oublier ce qui ne peut s’oublier.

Alors voilà, avec ce quatuor improbable et leur escapade bretonne, on passe de jolis moments. Embruns marins, sable fin, clapotis de l’eau, murmure des vagues, cris de mouette et lumière du soleil couchant. On ressent tout sur notre peau, on profite avec de chaque moment, de chaque ligne.
Et puis tout bascule brutalement.

Une plume tout en délicatesse, justesse et moments de tendresse.
Un livre sur les petits miracles quotidiens, l’espoir, la persévérance, la remontée, et surtout la quête d’un bonheur que l’on peut croire perdu.
Sur l’écoute, le soutien, la reconstruction de soi même.
Touchant. Emouvant. Chamboulant.

Note: coup de coeur <3

Lu dans le cadre du challenge A travers les temps
chateau-chambord-vallee-loire

Publicités

A propos Cha

Interne médecine. Future Toulousaine. La tête pleine de rêves et d'envies à partager.
Cet article, publié dans Challenge, Coup de coeur, Romans contemporains, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Juste avant le bonheur – Agnès Ledig

  1. C’est un livre dont j’ai beaucoup entendu parler, il faudrait qu’un jour je me fasse ma propre opinion :)

  2. Eliza dit :

    Je l’ai beaucoup aimé aussi, j’ai trouvé le ton juste et les personnages échappent à la caricature !

  3. Kimysmile dit :

    Il faut que je le lise :)

  4. J’ai beaucoup aimé (et ai aussi pas mal pleuré) ! Je me suis promis de lire d’autres romans de l’auteur !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s