Challenge Halloween

3284260671

Cette année, je me lance.
Le challenge halloween est pour moi.
Organisé par Lou et Hilde pour la 6e année consécutive, du 1er octobre au 5 novembre, on est invité à partager nos lectures, films, séries, découvertes culinaires et décorations.

La randonnée d’Hallowee: les plus courageux s’arrêteront à toutes les étapes, mais les curieux souhaitant suivre un autre chemin et nous accompagner ponctuellement, seront les bienvenus.

Etape 1 :  Le 5 octobre 2015

Il est minuit : en route ! Un chemin sinistre et perdu dans la lande vous attend. A moins que vous ne décidiez de vous aventurer dans la Forêt des Damnés… la Forêt ou la Lande, à vous de choisir.

Etape 2 : Le 10 octobre 2015

Après toutes ces émotions, nous avons bien mérité de faire une pause.  Rien de tel qu’un pique-nique pour reprendre des forces. Les randonneurs découvrent leur casse-croûte en image et espèrent ne pas servir d’en-cas à quelques créatures qui rôdent dans les parages.

A vous de nous étonner avec vos créations culinaires halloweenesques !

Etape 3 : Le 15 octobre 2015

Après vos errances bucoliques, voilà qu’apparaît une grille rouillée. Oserez-vous la pousser malgré ses grincements ?

Osez un livre ou un film qui vous fait vraiment peur ! Votre courage sera mis à rude épreuve, vous serez alors fin prêt àaborder les deux prochaines étapes.

Etape 4 : Le 20 octobre

La fin de cette randonnée vous a entraìnés vers un cimetière de campagne, isolé, à des kilomètres du prochain village. Au détour d’une allée, vous vous penchez pour lire une inscription. « Ci-gît »…

A vous de décider qui est censé résider à cet endroit : une célébrité locale chez les créatures, un auteur qui vous hante depuis des années…

 Etape 5 : Le 25 octobre

Mais quel est ce son étrange ? Il semble émanent du caveau le plus proche. Il se fait de plus en plus fort. Vous voudriez fuir mais restez, fascinés…

Que peut-il vous arriver de pire ? Racontez-nous ou choisissez le livre, film ou documentaire qui pourrait le mieux l’exprimer !

Qui osera se lancer avec moi :)?

Publicités
Publié dans Challenge | Tagué , , , , | 6 commentaires

Top Ten Tuesday #2

2552048_orig
Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par
The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e éditions sur mon blogue Frogzine.

Les 10 livres de ma PAL pour cet automne 2015:

1 : Raisons et Sentiments – Jane Austen
A lire dans le cadre des voyages de Jane Austen organisés par Alice
couv1657866
« Injustement privées de leur héritage, Elinor et Marianne Dashwood sont contraintes de quitter le Sussex pour le Devonshire, où elles sont rapidement acceptées par la bourgoisie locale étriquée et à l’hypocrisie feutrée.
L’aînée, Elinor a dû renoncer à un amour qui semblait partagé, tandis que Marianne s’éprend bien vite du séduisant Willoughby. Si Elinor, qui représente la raison, dissimule ses peines de coeur, sa cadette étale son bonheur au grand jour, incapable de masquer ses sentiments. Jusqu’au jour où Willoughby disparaît… »

2 : Les étoiles de Noss Head 2 – Sophie Jomain
Parce que j’ai les loups garous seront au rendez vous.
téléchargement
«Pour moi, une nouvelle vie commençait : l’université à St Andrews avec Leith. J’avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n’importe quelle jeune femme, ou presque. Douce utopie, rien ne se déroule jamais comme prévu. Il fallait qu’ils se fassent la guerre, c’était plus fort qu’eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J’étais dépassée, mais j’étais sûre d’une chose : tôt ou tard, je paierais les pots cassés…»

3 : La cité des âmes perdues – Cassandra Clare
Parce que toutes les créatures magiques en tout genre seront au rendez vous.
51jAIn91FRL._SY344_BO1,204,203,200_
« Clary est folle de joie. Lilith serait anéantie et Jace sauvé…Mais quand les Chasseurs d’Ombres viennent le libérer, ils ne trouvent que du sang et du verre brisé. Jace a disparu. Clary découvre bientôt qu’il est devenu un serviteur des démons ! Son sort est désormais lié à celui de Sébastien, son pire ennemi…Pour sauver l’homme qu’elle aime, Clary va devoir risquer plus que sa vie. Existe-t-il encore le moindre espoir ? »

4 : L’instant présent – Musso
Parce que mon auteur fétiche traîne depuis trop longtemps dans ma PAL.
CV_L_INSTANT-PRESENT-GMUSSO-665x1024

« Lisa et Arthur n’ont rendez-vous qu’une fois par an.
Il passe sa vie à la chercher…
…  elle passe la sienne à l’attendre.

Lisa rêve de devenir comédienne. Pour payer ses études d’art dramatique, elle travaille dans un bar de Manhattan. Un soir, elle fait la connaissance d’Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. Leur complicité est immédiate.
Pour le séduire, Lisa est prête à tout. Dans une ville-labyrinthe qui n’offre aucun répit, elle prend tous les risques. Mais Arthur n’est pas un homme comme les autres. Bientôt, il révèle à Lisa la terrible vérité qui lui interdit de l’aimer :

« Ce qui m’arrive est inimaginable, et pourtant bien réel… »

Dans un New York plus imprévisible que jamais, Arthur et Lisa vont lier leur destin pour déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps. »

5 : Mary Stuart – Stefan Sweig
Parce qu’elle me passionne et que je veux en savoir plus.
3049665243_1_9_a3BETYDH
« Reine d’Écosse à l’âge de six jours, en 1542, puis reine de France à dix-sept ans par son mariage avec François II, Marie Stuart est un des personnages les plus romanesques de l’histoire.

Veuve en 1560, elle rentre en Écosse et épouse lord Darnley. Déçue par ce mariage, elle devient la maîtresse du comte Bothwell. Lorsque ce dernier assassine Darnley, l’horreur est telle que Marie doit se réfugier auprès de sa rivale, Elisabeth Ire, reine d’Angleterre. Celle-ci la retiendra vingt ans captive, avant de la faire condamner à mort. Son courage devant le supplice impressionnera les témoins, au point de métamorphoser celle que l’on disait une criminelle en une martyre de la foi catholique…

Sur cette figure fascinante et controversée de l’histoire britannique, le biographe de Marie-Antoinette et romancier de Vingt-quatre heures de la vie d’une femme a mené une enquête rigoureuse, se livrant à une critique serrée des documents et des témoignages. Ce récit passionné nous la restitue avec ses ombres et ses lumières, ses faiblesses et sa grandeur. »

6 : The captive of kensington palace – Jean Plaidy
Parce que la reine Victoria est aussi passionnante que la précédente.
couv51803879
« Victoria is virtually a prisoner in Kensington Palace. Her mother and her mother’s chamberlain, Sir John Conroy, are her guards. They will not allowher to associate with anyone that has not been thoroughly and critically checked to make sure Victoria is not made harmed by their very presence.Even her governesses are under scrutiny. She is not even allowed to bealone! Someone must always be with her. Her only hope is in contemplating her coming of age, whereupon she may be free and able to take her « UncleKing’s » crown without her dreaded captures taking regency. Her best friends are her « dear » sister Feodora, married and living in Germany; her UncleLeopold, her cousin-in-law and uncle as well as King of the Belgians; Lehzen, her faithful governess; the King and Queen, whom she is rarely allowed to see; and her cousins that she is also rarely allowed to see. Shehas scheming uncles trying to usurp her right to the throne, and family fighting over her. Every day she comes closer to her dream of adulthood, and her guards’ despair at loss of power. « 

7 : Animale – Victor Dixen
Parce que j’adore les contes de fées revisités.
animale-victor-dixen

« 1832. Blonde, 17 ans, orpheline, vit depuis toujours dans un couvent, entourée de mystères. Pourquoi les soeurs l obligent-elles à cacher sa beauté troublante ? Qui sont ses parents et que leur est-il arrivé ? Blonde est différente et rêve de se mettre en quête de vérité : il y a au coeur de son histoire un terrible secret.
Et si le conte le plus innocent dissimulait l histoire d amour la plus terrifiante?« 

8 : Harry Potter 1 – J. K. Rowling
Parce que c’est un classique à lire et relire sans fin.
10230_671162

« Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, une école de sorcellerie !
Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry Potter se révèle un sorcier doué. Mais un mystère entoure sa naissance et l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom.« 

9 : Le journal d’Anne Frank
Parce qu’il traîne lui aussi depuis cet été.
41yXRfNcmVL._SY344_BO1,204,203,200_
« Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort. Sa famille a émigréaux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu’en 1942, malgré la guerre. Le 6 juillet 1942, les Frank s’installent clandestinement dans «l’Annexe» de l’immeuble du 263, Prinsengracht. Le 4 août 1944, ils sont arrêtés sur dénonciation. Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en février ou mars 1945, peu après sa sœur Margot. La jeune fille a tenu son journal du 12 juin 1942 au 1er août 1944, et son témoignage, connu dans le monde entier, reste l’un des plus émouvants sur la vie quotidienne d’une famille juive sous le joug nazi. »

10 : Anna Karénine – Tolstoï
Parce que c’est ma lecture en cours et qu’elle n’est pas prête de se terminer.
9782352873488_1_75
« En gare de Moscou, deux jeunes gens s’aiment au premier regard. Femme d’un haut fonctionnaire, ornement de la société tsariste de son temps, Anna Karénine éblouit le frivole comte Wronsky par sa grâce, son élégance et sa gaieté. À ce bonheur, à cette passion réciproque porteuse de scandale et de destruction, ils ne résistent pas longtemps. En écho à cette tragédie programmée, on entend toute l’âme d’un peuple et les premiers craquements de l’Empire russe en train de se lézarder. »

Publié dans Top ten tuesday | Tagué , , , | 2 commentaires

Top Ten Tuesday #1

2552048_orig

Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e édition sur le blog de Frogzine.

Les 10 romans peu médiatisés qui méritent d’être connus:

1: Mélodie pour Nora – Mark O Sullivan
melodie-pour-nora-26959-250-400
« Irlande, août 1922. Michael Collins, qui a signé le traité de paix avec l’Angleterre, est assassiné et nul ne peut savoir désormais jusqu’où ira la guerre fratricide qui déchire le pays. Nora a quatorze ans, elle vient de perdre sa mère. Si elle veut respecter ses dernières volontés, elle doit aller vivre chez son oncle Peter et sa tante Molly, à Tipperary, et continuer le piano. Pour Tipperary, elle n’a pas le choix, mais le piano, elle ne veut plus jamais en jouer. Son père a réussi à lui faire croire que sa mère s’était tuée au travail pour lui payer ses leçons. Enfermée dans sa souffrance et sa révolte, Nora refuse les attentions de Peter et de Molly, tout comme elle refuse d’aller aux séances de cinéma que Peter organise le vendredi soir dans son hangar. Quant au pianiste alcoolique qui accompagne les films, Alec, elle le déteste et ne veut même pas lui adresser la parole. Elle cherche à comprendre pourquoi sa mère l’a envoyée dans cette ville. N’y a-t-elle pas été malheureuse elle-même, autrefois ? Elle ne sait pas encore que Jack, le frère de Peter, dont personne n’a envie de parler parce qu’il fait partie de l’armée irrégulière, est quelqu’un qui a énormément compté pour sa mère. Jack est blessé, il se cache aux abords de la maison. Lorsqu’il voit Nora à la fenêtre, il croit être en présence d’un fantôme. Il a besoin d’aide. À cause de lui, Nora va se trouver plongée au cœur de la guerre civile et se remettre au piano. Et le plus étrange, c’est que les deux seront liés. »

2: Le gardénia blanc – Belinda Alexandra
le-gardenia-blanc-103002-250-400
Des confins de la Chine au bush australien en passant par les clubs enfumés de Shanghai, de la fin de la Seconde Guerre mondiale aux années soixante, le destin d’une exilée prête à tout pour conquérir sa place.
Un superbe roman, plein de souffle, d’ampleur et d’exotisme. Anya, petite fille russe exilée en Chine, a treize ans lorsque sa vie bascule dans l’horreur : son père, ex-officier du tsar, meurt accidentellement, tandis que sa mère est déportée en URSS. Anya est sauvée de justesse par des voisins, qui l’envoient à Shanghai, chez leur ami Sergei, un propriétaire de night-clubs. Sergei est bon et généreux, mais il est aussi opiomane ; Amelia, son épouse américaine, fait preuve d’une grande hostilité envers la jeune fille.
Malgré cela, Anya découvre le luxe, la vie facile, et l’amour en la personne de Dimitri, à qui elle se donne corps et âme. Hélas ! l’amour connaît bien des tourments, et Anya va découvrir le goût amer de la trahison.

3: Rien de grave – Justine Levy
rien-de-grave_justine-levy_080917125722
« Tu t’attendais à quoi? Je lui ai dit. Tu crois que ça va être facile de me quitter? Tu crois que je vais te laisser faire comme ç ? J’ai lancé le cadre par terre, le verre s’est brisé mais comme c’était pas assez, j’ai bondi du lit et j’ai déchiré la photo, celle qu’il prétendait tant aimer, la photo de nous deux en mariés, beaux et légèrement ridicules, il y avait tant de monde qu’on ne connaissait pas à notre mariage qu’on est partis avant la fin. Il a eu l’air triste, plus de la photo déchirée que du fait de me quitter. Il a toujours été fou avec les photos. Parfois je me disais qu’il n’aimait les choses de la vie que pour les voir un jour en photo. Moi c’est le contraire, rien ne me fait plus peur qu’une photo de bonheur avec toute la quantité de malheur qu’elle promet, qu’elle contient, mais sans le dire, en cachant bien son jeu. Je ne savais pas encore que c’était la meilleure chose qui puisse m’arriver, qu’il me quitte. Comment j’aurais pu le savoir? Il était toute ma vie, sans lui je n’existais pas. »

4: L’histoire de l’amour – Nicole Krauss
9782070773084
A New-York, la jeune Alma ne sait comment surmonter la mort de son père. Elle croit trouver la solution dans un livre que sa mère traduit de l’espagnol, et dont l’héroïne porte le même prénom qu’elle.
Non loin de là, un très vieil homme se remet à écrire, ressuscitant la Pologne de sa jeunesse, son amour perdu, le fils qui a grandit sans lui.
Et au Chili, bien des années plus tôt, un exilé compose un roman…
Trois solitaires qu’unit pourtant, à leur insu, le plus intime des liens : un livre unique, »L’histoire de l’amour », dont ils vont devoir, chacun à sa manière, écrire la fin.
Cet admirable roman, hanté par la Shoah, offre une méditation déchirante sur la mémoire et le deuil. Mais c’est avant tout un hymne à la vie, écrit dans une langue chatoyante et allègre, l’affirmation d’un amour plus fort que la perte, et une célébration, dans la lignée de Borges, des pouvoirs magiques de la littérature.

5: Embrassez moi – Katherine Pancol
665407-gf
C’est à New York aujourd’hui.
C’est à Rochester dans les années 80.
C’est à Hollywood…
C’est à Paris…
C’est en Tchéquie avant et après la chute du Mur…
Angela est française. Elle est souvent passée à côté de l’amour sans le voir, mais cette fois, elle est face à sa peur viscérale d’aimer…
Louise est américaine, ancienne star de cinéma. Elle dialogue avec Angela, lui raconte sa vie, ses amours, ses échecs. C’est auprès de Louise qu’Angela cherche des réponses…
Virgile est français. Il aime, mais il se méfie, on ne sait presque rien de lui… Mathias est tchèque. Rien ne peut le détourner de sa route. Il refuse de s’abandonner. Angela le cherche, il la fuit, ils se retrouvent…
Il y a tous les autres, les fantômes du passé qui entrent et sortent, qui forment une grande ronde de secrets, de blessures, de rires et d’amo ur… Ces femmes, ces hommes traversent le chemin d’Angela, la narratrice, qui cherche désespérément un fil. Le fil de la mémoire, de l’amour, du désir, de la liberté d’aimer ou de répéter sans arrêt les mêmes peurs, les mêmes douleurs, les mêmes échecs…

Je ne suis pas arrivée jusqu’à 10, le thème de ce top ten tuesday ne m’inspirait pas plus que ça, mais cela donne quelques idées dejà.
Tous des coups de coeur que je ne peux que conseiller.

Publié dans Top ten tuesday | Tagué , , | 2 commentaires

Le blog de copcha devient Rose de cha

Alors voilà.
L’aventure continue ici, ne vous inquiétez pas.
Mais si jamais l’envie vous prend d’en voir un peu plus sachez que chez Rose de Cha, mon second chez moi, vous trouverez en plus de mes lectures, des coups de coeur culinaires, des voyages, des rêves.
Mon bric à brac.
Ce qui était le blog de copcha devient Rose de cha.
Pour redémarrer l’aventure :)

Publié dans Blabla | 2 commentaires

Les Haut Conteurs: La voix des rois – Olivier Peru et Patrick Mc Spare

les-hauts-conteurs-tome-1

Résumé:

« Au XIIe siècle, les Haut-Conteurs, prestigieux aventuriers troubadours portant la cape pourpre parcourent les royaumes d’Europe en quête de mystères à éclaircir et d’histoires à raconter. Ceux qui ont la chance de les entendre s’en souviennent toute leur vie. Les Conteurs possèdent la Voix des rois, une Voix dont ils usent comme d’un instrument magique. Mais dans le secret, ils recherchent surtout les pages disparues d’un livre obscru, un ouvrage vieux comme le monde que certains croient écrit par le diable en personne… »

Ces passages qu’on aime:

« La pluie et le froid lui transperçaient les os, la peur lui étreignait le coeur mais il riait, insouciant et libre. »

« Tu es des nôtres. Te voilà Haut-Conteur, Roland Coeur de Lion »

Ce que j’en pense:

Lu après plusieurs avis positifs l’année dernière sur la blogosphère littéraire, je me lance dans l’histoire des Haut-Conteurs.

Au XIIe siècle, en Angleterre, le jeune Roland, fils de l’aubergiste de Tewkesbery, rêve d’aventures et d’expéditions lointaines. Il sait pas encore à quel point il sera servi! Mais pour l’instant, il est l’aîné et le seul garçon de la famille, et la seule perspective d’avenir qu’il a c’est reprendre l’auberge de son père.
Après la disparition d’un Haut Conteur venu enquêter dans la forêt de Dean, Tewkesbery s’agite.
Et notre Roland devient du jour au lendemain un Haut Conteur de l’Ordre Pourpre.
Qu’est ce qui se cache dans la forêt de Dean? Qu’est t’il advenu du Haut – Conteur?
Que l’aventure commence!

Les Haut-Conteurs constitue une caste dont le rôle est de faire circuler histoires et légendes. Et pour ce faire, ils partent en quête d’aventures et mènent une vie bien dangereuse. Leur voix se révèle ainsi à la fois un instrument pour se faire entendre des gens, apporter un peu de rêve dans leur vie, mais peut aussi être une arme quand on apprend à s’en servir.
Mais ils ont une autre mission: compléter le livre des Peurs. Un livre ancestral dont les pages ont été caché aux quatre coins du monde et qui révèle une grand secret…
Et ces Haut Conteurs content des histoires parlant de monstres, démons et autres bêtes qui peuplent la Terre. Des goules, des upyrs, des fantômes et bien d’autres encore.

Un roman jeunesse (parce que oui, il reste dans cette catégorie là) aux allures fantastique à la plume agréable et facile à lire et avec quelques illustrations qui viennent s’intercaler par ci par là ( et c’est pas pour nous déplaire!).

Les personnages sont décrit en surface. Roland, le néo Conteur de 13 ans aventurier et sympathique, Mathilde la Patiente, pas si patiente que ça mais intelligente et efficace, sont nos deux personnages principaux dans ce tome. A eux s’ajoutent William le Ténébreux, Corwyn le Flamboyant, la famille de Roland et bien d’autres encore.

En bref, pourquoi pas ne pas en savoir plus et lire la suite :).

Note: 15/20

Publié dans Jeunesse, Romans fantastiques | Tagué , , , , , | 2 commentaires

Juste avant le bonheur – Agnès Ledig

Juste-avant-le-bonheur

Résumé:

« Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d’une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Emu par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère: Julie reste méfiante, elle n’a pas l’habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mer, et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend… »

Ces passages qu’on aime:

« Coalescence: rapprochement de personnes sensibles et meurtries dont le contact entraîne une reconstruction solide de chaque élément à travers le tout qu’ils forment »

« La tristesse s’est installée au fond de lui sans lui demander son avis. Elle se sent chez elle. Il a beau essayer de se divertir, rien n’y fait, elle est là, tapie dans un coin,prête à resurgir au moindre relâchement. La fumée dans une maison qui se consume, vous ouvrez une porte et elle s’engouffre, s’immisce dans toutes les petites ouvertures, vient piquer les yeux et empêcher de respirer. Quels pompiers appeler pour ce genre d’incendie? »

« La princesse, elle a perdue l’espoir de rencontrer le Prince Charmant. Elle cherche à embaucher un dragon qui la protégera des loups. Elle pense un instant à Paul. Il pourrait faire un bon dragon. Le problème, c’est qu’il pleure à torrent en épluchant les oignons. Ca risque d’éteindre les flammes. »

Ce que j’en pense:

Livre offert par ma mère (coup de coeur pour elle), je m’attaque avec plaisir à cette parenthèse littéraire.

L’histoire, c’est celle de Julie et de son petit bout Lulu. Julie, mère célibataire, qui lutte pour joindre les deux bouts avec son boulot de caissière et ses 20 piges derrière elle. Un peu désabusée par la vie. Usée, épuisée, mais forte. Elle avance la petite. Pour son Lulu. Ce petit bout d’étoile qui éclaire sa vie. Petit Prince de trois ans, insouciant, heureux, et tellement attachant. Un sourire à vous envoyer dans la voie lactée.
Alors même si le destin ne semble pas lui prêter main forte, elle se bat.
Puis un jour, la roue tourne. Elle rencontre Paul. Un homme de la cinquantaine, récemment quitté par une femme froide et insensible, qui reprend vie après des années à coté d’une frigo ambulant. Plein de tendresse, de sourires, d’humour et de taquinerie. Vivant.
Leur rencontre change la donne lorsque Paul décide d’aider ces deux petits êtres.
Adieu l’Alsace, bonjour la Bretagne pour quelques semaines de vacances automnales.
A ce petit trio  s’ajoute Jérôme, fils de Paul. Médecin usé, éteint, dépressif, qui n’a plus goût à rien depuis quelques temps et qui a besoin de fuir un peu. Histoire d’oublier ce qui ne peut s’oublier.

Alors voilà, avec ce quatuor improbable et leur escapade bretonne, on passe de jolis moments. Embruns marins, sable fin, clapotis de l’eau, murmure des vagues, cris de mouette et lumière du soleil couchant. On ressent tout sur notre peau, on profite avec de chaque moment, de chaque ligne.
Et puis tout bascule brutalement.

Une plume tout en délicatesse, justesse et moments de tendresse.
Un livre sur les petits miracles quotidiens, l’espoir, la persévérance, la remontée, et surtout la quête d’un bonheur que l’on peut croire perdu.
Sur l’écoute, le soutien, la reconstruction de soi même.
Touchant. Emouvant. Chamboulant.

Note: coup de coeur <3

Lu dans le cadre du challenge A travers les temps
chateau-chambord-vallee-loire

Publié dans Challenge, Coup de coeur, Romans contemporains | Tagué , , | 8 commentaires

Angélique: Marquise des Anges – Anne Golon

81JMHzbKkNL._SL1500_

Résumé:

« A peine sortie du couvent, Angélique apprend que le baron de Sancé, son père, l’a promise au riche et inquiétant Joffrey de Peyrac, comte de Toulouse, un homme boiteux et balafré à la réputation sulfureuse. Pour sauver sa famille de la misère, elle n’a guère le choix. Mais comment vivre avec ce mari qui l’effraie? Un palais somptueux, le caractère original de Joffrey, son goût pour les sciences et les arts suffiront ils à la séduire?
L’indépendance du comte de Peyrac provoque le ressentiment de l’Eglise et du roi lui même, vainqueur de la Fronde qui vient de ravager la France. A quel obscurantisme, à quels intérêts secrets l’homme qu’Angélique a appris à aimer risque t il d être sacrifié? Au coeur du XVIIe siècle, de ses guerres, de ses croyances, une enfant part à la conquête des libertés qui feront d’elle une femme. Abandonnée de tous, elle devra se battre pour sauver son amour. »

Ces passages qu’on aime:

« – Je suis Angélique, je mène en guerre mes petits anges.
D’ou lui vint son surnom: la petite marquise des anges. »

« La Seine, murmura Angélique.
La seine, c’était Paris. »

Ce que j’en pense:

Je dois avouer que j’ai fait l’acquisition de ce livre simplement parce que j’avais trouvé le film pas trop mal (bien que selon ma mère, c’est une honte d’en avoir refait un…) et parce qu’il se trouvait sur la liste des 100 livres à lire de Bianca.
Je m’attendais à un petit livre livré rapidement. Rapidement, ce fut vrai, petit beaucoup moins. Un pavé de 687 pages, ça ne s’attaque pas comme ça. Alors j’ai attendu que l’été arrive pour pouvoir le sortir de ma PAL.
Et voilà chose faite!

Angélique: marquise des anges, est un livre qui se découpe en 4 parties qui reprend les 4 premiers tomes de la série de Anne Golon: Marquise des Anges, Mariage Toulousain, Les couloirs du Louvre et Le supplicié de Notre Dame.
L’histoire démarre en 1645 lorsque la petite Angélique n’est âgée que d’une dizaine d’année.
Château de Monteloup, région poitevine, au temps de La Fronde sous Louis XIV.
La noblesse coule dans les veines d’Angélique, fille du baron de Sancé, mais c’est bien là tout ce qu’il subsiste. La vie au château est pauvre. Il n’y a plus qu’à essayer de sauver ce qui peut l’être.
Enfant farouche, obstinée, téméraire, aventurière, qui rêve de voir le monde et qui mène en expédition ses anges (paysans et autres gamins du coin). Elle se transforme pourtant en jeune fille accomplie, belle et intelligente après son passage au couvent de Poitiers. Persiste l’obstination.
A son retour, elle est offerte en mariage à Joffrey de Peyrac. Mariage de convenance qui aidera son père et sa famille à redresser la barre
. Tout ce qu’elle sait avant de le rencontrer, c’est qu’on la plaint partout. Il est si laid…
Lutte de pouvoir et d’argent, jalousie, complots et assassinats en passant par Poitiers, Toulouse, le sud, et Paris.
Ainsi commence sa nouvelle vie.

Angélique est une jeune fille qu’on voit grandir, devenir femme, puis amoureuse et qui n’hésite pas quand il s’agit de défendre ceux qu’elle aime. Honnête et directe, son franc parler lui causera du trouble. Sa beauté attisera la convoitise. Et les secrets qu’elle détient en font d’elle une cible à abattre, tout comme son mari beaucoup trop riche et indépendant dans cette monarchie absolue de Louis XIV.
Joeffrey de Peyrac, homme qu’on dit boiteux, dévisagé, saura pourtant se montrer charmeur, savant, charismatique et mystérieux. Et nous aussi, on se laisse envoûter par tout ce qu’il a su déployé pour passer outre sa laideur.
Les autres personnages ne sont que secondaires et ne mérite pas de s’attarder. On a quand même plaisir à retrouver des noms qui auront de l’importance plus tard: Athenais de Rochechouart de Mortemart (future Madame de Montespan), Françoise Scarron (future Madame de Maintenon), etc…

C’est avec plaisir que je me suis plongée dans cette période historique, d’autant plus qu’en ce moment avec l’anniversaire de la mort de Louis XIV qui arrive, de nombreux articles sortis ont pu étoffer ma lecture.
La plume de Anne Golon a le mérite de nous plonger dans cette période (détails, vocabulaire, mode etc..) même si parfois j’ai eu un sentiment de lourdeur et longueur et que souvent le vocabulaire a pu me manquer.

En bref, un moment agréable avec un retour dans le temps.
Et une fin, qui donne envie de connaître la suite des aventures d’Angélique!

Note: 16/20

Film:

Lu dans le cadre du challenge A travers les temps et les 100 livres à lire de Bianca
challenge-des-100-livres-chez-bianca chateau-chambord-vallee-loire

Publié dans Challenge, Romans historiques | Tagué , , , , , , , | 12 commentaires